Etat civil : pourquoi dit-on « divorcé » et pas « célibataire » ?

  • Etat civil : pourquoi dit-on « divorcé » et pas « célibataire » ?

  • "Une question me tarabuste depuis longtemps. Pourquoi, étant célibataire, devient-on « marié », puis « divorcé » et non pas « célibataire » à nouveau ?

    Pourtant, un divorcé ou un veuf qui se remarie redevient « marié », et non pas « remarié ».

    Bref, pourquoi ne peut-on être célibataire qu'une seule fois alors que pour tous les autres états civils, on peut l'être plusieurs fois."

    Daniel, Genève

     

     

  • Dans le langage courant vous êtes effectivement célibataire même si vous êtes divorcé ou veuf. Cependant, légalement, ce statut sert à définir une personne qui n’a jamais été mariée par opposition à tous les autres cas de figure. Il n’existe pourtant aucun règlement ou ordonnance donnant une définition du mot « célibataire ». Vous ne pouvez effectivement être célibataire qu’une seule fois. En effet, différentes indications servent à définir le statut personnel de l’individu, son existence, son âge et son insertion dans une communauté familiale en raison des liens de parenté et d’alliance et du droit de cité.

    La constatation de ces éléments est très importante dans la vie juridique, car elle permet de situer l’individu dans la société et d’établir de nombreux rapports juridiques, en particulier dans le domaine des relations familiales. L’enregistrement des données d’état civil sert à cela. L’état civil est constaté par des registres où les événements d’état civil tels que naissances, mariages, décès, reconnaissance et déclaration concernant le nom y sont inscrits par l’officier de l’état civil.

  • De plus, en vertu des articles 44 et suivants de l’ordonnance fédérale sur l’état civil (OEC), les inscriptions aux registres sont divulguées d’office à certaines autorités, ou, sur demande, lorsqu’un particulier le requiert et qu’il a un intérêt direct et digne de protection à faire valoir (article 59A OEC). Cela permet donc, sous certaines conditions, de connaître l’état civil de tout un chacun.

    Ainsi puisque les termes « célibataire », « marié », « divorcé », servent à définir votre état civil la reprise du qualificatif « célibataire » en cas de divorce ne permettrait pas de savoir que vous avez déjà été marié, ce que le législateur a apparemment considéré comme une information importante.


  • Retour